5 boards de la collection Gongo Maya (2021)

Comment se repérer entre toutes les marques de skate que l’on peut trouver en magasin ou sur internet ? Qu’en est-il des différentes formes de planches ? Depuis le shape vintage/old school aux planches plus classiques (modernes), beaucoup de choix s’offrent à vous. Nous allons vous aider à trouver votre prochaine board de skate.

Une histoire des shapes de planche de skate

Dans les années 50, le skate est apparu. Le but ? Accrocher des roues sous une planche pour rouler avec. Le bois a été assez rapidement choisi pour sa résistance mais aussi sa flexibilité. Les premiers skateboards étaient rudimentaires : une planche assez épaisse et rectangulaire.

Jusqu’à la fin des années 60, on voit une évolution dans la forme des planches mais très peu dans la composition. Le shape est devenu plus arrondi sur les contours, un peu comme les surfs longboard. Les skateboards sont toujours plats, le concave n’a pas encore été imaginé. Un tail (arrière de la planche) est quand même mis en place et révolutionne la manière de tourner !

Les années 70 amènent un gros lot d’évolution. Les shapes évoluent beaucoup pour laisser place à des formes de poisson, plus larges et toujours avec un kicktail. Les rampes verticales prennent aussi une part importante du spectacle à l’époque, pratique assez peu développée aujourd’hui mais toujours impressionnante !

Les planches de skate modernes symétriques que l’on voit le plus apparaissent dans les années 90.

Board de la collection Gongo Maya (2021)
Différentes couches qui constituent la planche de skate

Bien choisir la composition de sa planche de skate

Aujourd’hui, on trouve beaucoup d’utilisations différentes au skateboard. Entre les cruisers, longboards, planches “classiques”, on peut s’y perdre. Chaque utilisation peut aussi avoir des demandes spéciales au niveau des matériaux. Le plastique est même utilisé pour certaines planches. Penny en a fait sa marque de fabrique. Mais nous allons rester sur le matériau le plus utilisé : le bois.

Le carbone fait même partie des possibilités quand on choisit une planche. Mais il s’agit de demandes très spécifiques qui ne sont pas utiles pour la plupart des riders.

Pour des longboards sont sûrement les planches avec le plus de formes et matériaux différents. Par exemple, le bois de bouleau qui est assez souple ou encore du bois de bambou qui est élastique. Certains bois sont aussi utilisés seulement pour leur esthétique.

Au niveau des planches “classiques” de street, on se focalise sur le bois d’érable “canadien”. C’est le plus répandu pour plusieurs raisons : assez léger, solide, pas d’imperfection, parfait pour des planches de street. Après beaucoup de tests, le monde s’est accordé sur une recette miracle : 7 plis de bois d’érable canadien, collés entre eux. Habituellement, 5 plis dans la longueur du bois et 2 dans la largeur. Ce qui rend la planche solide et évite qu’elle ne vrille.

Il y a encore des différences de qualités une fois le bois choisi. Il y a une grosse partie de manufacture qui intervient après, il faut être irréprochable !

Korro Skateboard, qualité et proximité

Nous voulons soutenir les entreprises qui ont une réelle passion derrière leurs produits. Korro Skateboard en fait partie. La nouvelle collection Gongo Maya propose des planches street allant de 8’ jusqu’à 8,75’ de large avec 7 plis de bois d’érable canadien. Le graphisme et le skate sont les passions des gérants de Korro Skateboards. Le design Totem vous portera bonheur pendant vos sessions. On a aussi flashé sur les couleurs des boards qui diffèrent suivant la taille choisie. Vous préférez laquelle ?

Retrouver les planches Korro Skateboard sur notre shop.

5 boards de la collection Gongo Maya (2021)